Mais où est passée la comète Blanpain ?
31 août 2017

     Plusieurs fois par an, des boules de feu sont visibles dans le ciel. Tu les connais peut-être sous le nom d’« étoiles filantes », mais ce ne sont pas des étoiles. Ce phénomène, nommé météore, est dû à de petits morceaux de roche qui s’échauffent en entrant dans notre atmosphère (comme quand tu réchauffes tes mains en les frottant l’une contre l’autre) : ils deviennent alors brillants en brûlant partiellement ou totalement.

    Parfois, on les voit par groupes. On parle alors de pluie de météores.

    La plupart de ces averses sont causées par des comètes. Ces dernières sont constituées de roches et de glace d’eau. Quand une comète se rapproche du Soleil, il la réchauffe tellement que des poussières s’en échappent, créant une queue lumineuse.

    Les pluies de météores se produisent donc quand ces particules brûlent au passage de la Terre dans les restes de la queue d’une comète.

    Une averse météorique particulièrement intéressante est celle des Phoenicides : on les a vues en 1956, puis on n’a plus jamais pu les observer. Les astrophysicien.ne.s ne savaient ni d’où venaient les Phoenicides ni où elles étaient allées.

    Pour le savoir, des astronomes se sont donc mis.es à chercher la comète Blanpain qui avait disparu.

    Cette comète avait été découverte en 1819 par deux astronomes différents, mais, avant la fin de cette année-là, on ne la voyait déjà plus.

    Près de 200 ans plus tard, un astéroïde a été repéré en train de se déplacer sur la même trajectoire que la comète Blanpain. Il s’avère que cet astéroïde est le résidu de la comète qu’on avait perdue !

    Toute la glace, le gaz et les roches qui se sont échappés de la comète sont encore présents dans l’espace sous la forme d’une traînée de poussières. Comme l’astéroïde, ces débris suivent le même trajet que la comète Blanpain.

    Quand ils entrent dans l’atmosphère de la Terre, ils s’échauffent tellement fort qu’ils brûlent, ce qui produit de la lumière.

Anecdote

    La matière qui crée des pluies de météores vient de la même direction du ciel. La plupart des averses météoriques portent le nom de la constellation de laquelle elles semblent provenir. Mais, bien sûr, les étoiles des constellations sont beaucoup plus loin.

    La photo que tu vois montre une partie de la pluie de météores des Géminides qui a eu lieu en 2009 ; cette averse est observable chaque année vers le 13-14 décembre.

     En apprendre plus sur les météores, les météorites et les météoroïdes.

     En apprendre plus sur les comètes.

This Space Scoop is based on a Press Release from NAOJ.

Adaptation française : Observatoire de Paris

Image
Imprimer une version agréable
Autres Scoops de l'Espace

Curieuse / Curieux d'en apprendre plus ?

Qu'est-ce que "Scoop de l'Espace" ?

Découvre plus d'astronomie

Inspirer une nouvelle génération d'explorateur-trice-s de l'espace

Ami-e-s de Scoop de l'Espace

Contacte-nous

Ce site web a été réalisé grâce au financement du Programme Horizon 2020 de la Communauté Européenne sur la base de l'accord de subvention numéro 638653