Une nouveauté dans le ciel !
25 mars 2015

     En 1670, certains des plus grands astronomes observaient les cieux depuis chez eux, partout dans le monde. Au cours d’une nuit, ils furent stupéfaits de voir un point très lumineux apparaître dans le firmament, là où il n’y en avait pas auparavant ! Après avoir étudié ce qui semblait être une nouvelle étoile, ils décidèrent qu’il s’agissait d’une nova (qui signifie «  nouveauté ») et la nommèrent « Nova Vul », du nom de la constellation Vulpecula, qui signifie « Petit renard » en latin.

    Une nova est une étoile qui devient brusquement beaucoup plus brillante que d’habitude. Sur ce photomontage, tu peux voir ce qui reste de Nova Vul !

    Tu te demandes sûrement quelle est la différence entre une nova et une supernova. Eh bien, une nova se produit quand une naine blanche et une autre étoile sont en orbite l’une autour de l’autre.

    La naine blanche, gourmande, chipe de la matière à sa compagne et finit par en accumuler tellement qu’elle ne peut plus la contenir : une explosion brutale se produit alors, projetant du gaz chaud dans l’espace. Mais, contrairement à une supernova, au cours de laquelle presque toute l’étoile est détruite, quand une nova se produit, la naine blanche et sa compagne survivent à l’explosion.

    Aujourd’hui, 300 ans après l’apparition de Nova Vul, les astronomes ont découvert un nouvel indice au sujet de ce mystère cosmique. En fin de compte, cette vieille lumière n’était pas une nova du tout !

    Les astronomes sont aujourd’hui à même de révéler qu’il s’agissait de quelque chose de bien plus rare et de beaucoup plus lumineux : la spectaculaire collision de deux étoiles ! Elle a été si violente qu’elle a causé l’explosion d’une des deux étoiles ; de la matière provenant des deux astres a ainsi été projetée dans l’espace.

Anecdote

    Une supernova projette normalement assez de matière pour fabriquer un soleil entier, soit 10 000 fois plus de matière qu’une nova !

This Space Scoop is based on a Press Release from ESO.
ESO

Adaptation française : Observatoire de Paris & ESIT (Chloé Chatron-Michaud)

Image
Imprimer une version agréable
Autres Scoops de l'Espace

Curieuse / Curieux d'en apprendre plus ?

Qu'est-ce que "Scoop de l'Espace" ?

Découvre plus d'astronomie

Inspirer une nouvelle génération d'explorateur-trice-s de l'espace

Ami-e-s de Scoop de l'Espace

Contacte-nous

Ce site web a été réalisé grâce au financement du Programme Horizon 2020 de la Communauté Européenne sur la base de l'accord de subvention numéro 638653